AccueilAccueilPublicPublicProfessionnelsProfessionnelsRecherche par maladieRecherche par maladieRecherche multicritèresRecherche multicritèresEtablissementsEtablissementsConnexionConnexionEnglish nobody 
Fiche de l'établissement
Site Data

Institut Bergonié

Groupe Bordeaux

N° FINESS : 330781329

Département : Tumorothèque de l'Institut Bergonié
229 Cours de l'Argonne
33076 BORDEAUX Cedex

http://www.bergonie.org
>>16919 prélèvements stockés <<

La tumorothèque de l’Institut Bergonié


La tumorothèque du Centre de lutte contre le cancer -Institut Bergonié à Bordeaux a été créée en 1989 avec d’emblée l’organisation d’un local dédié avec trois congélateurs à moins - 140°C, une surveillance électronique, une informatisation des données, l’organisation d’un circuit pour les tumeurs et des recommandations concernant les tumeurs à cryopréserver. En 2001, en réponse à l’appel d’offres de la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins, un soutien financier est attribué pour le fonctionnement et le personnel, ainsi que pour l’extension aux produits dérivés, c’est-à-dire ADN et ARN.

Les patients pris en charge à l’Institut Bergonié sont systématiquement informés d’une éventuelle cryopréservation d’un fragment les concernant et peuvent s’opposer à l’utilisation pour la recherche de ces tissus. Le recueil de cette information est tracé dans le dossier du patient. Le Collège de Recherche Clinique, de l’Institut Bergonié, qui comporte des représentants des différents secteurs médicaux et de la recherche, rend un arbitrage pour toute décision importante concernant la tumorothèque et, en particulier, pour toute demande de collaboration extérieure à partir de prélèvements stockés dans la tumorothèque.

Cette tumorothèque comporte des échantillons principalement issus de

      tumeurs du sein
      tumeurs lymphoïdes
      tumeurs conjonctives
      tumeurs digestives
      tumeurs gynécologiques
      des échantillons de cellules sanguines de lymphomes non hodgkiniens (cellulothèque)

Toutes les tumeurs opérées au Centre sont immédiatement transmises à l’état frais, prises en charge par un pathologiste qui réalise le prélèvement pour tumorothèque et un fragment en miroir qui est fixé et inclus dans un bloc de paraffine. Ce dernier permet d’évaluer le pourcentage de cellules tumorales dans le fragment tumorothèque. Le délai moyen entre le prélèvement et la congélation est d’environ 20 min.

La participation à plusieurs travaux coopératifs a montré que les ADN extraits de nos échantillons étaient utilisables pour la CGH array dans 100 % et que les ARN étaient utilisables pour le profil d’expression dans environ 80 % des cas.
Le système informatique mis en place vise à créer un enrichissement mutuel des différentes applications d’anatomie pathologique, de tumorothèque, de gestion des acides nucléiques et de gestion de l’activité de biologie moléculaire.
En effet, le système de gestion informatisé du Département de Pathologie comporte plusieurs modules complémentaires dont celui de la tumorothèque, de la RDNAthèque, de la biologie moléculaire, ainsi bien entendu que ceux de l’anatomie pathologique et à terme comprendra les comptes rendus standardisés. Cette gestion du Département de Pathologique est directement reliée au dossier médical informatisé et nous avons en outre des bases de données dédiées à différentes localisations comme les cancers du sein, les sarcomes, les lymphomes et les cancers digestifs. Ces bases de données comportent les données cliniques, anatomo-pathologiques, thérapeutiques et évolutives des patients suivis à l’Institut Bergonié. Elles peuvent être croisées avec le fichier du Département de Pathologie permettant ainsi d’obtenir un fichier tumorothèque annoté.

Responsable : Sylvie HUET
Valérie Dapremont: Technicien Attaché de Recherche Clinique (TARC)
Anulka Kestemont: Responsable Qualité
 
Répartition des prélèvements par organe



La vision optimale de ce graphique requiert Flash.

Sylvie HUET
Tél : 0547306187
S.Huet@bordeaux.unicancer.fr

* - - - - Version 2.1.0 - © 2007-2015 Modul-Bio - *